dygest_logo

Téléchargez l'application pour avoir accès à des centaines de résumés de livres.

google_play_download_badgeapple_store_download_badge

Bienvenue sur Dygest

Dygest vous propose des résumés selectionnés et vulgarisés par la communauté universitaire.
Voici le résumé de l'un d'entre eux.

Réfléchissez et devenez riche

de Napoleon Hill

récension rédigée parMarie Bernard

Synopsis

Économie et entrepreneuriat

Napoleon Hill dévoile dans ce best-seller la méthode adoptée par tous ceux qui ont fait fortune. Chacun peut devenir riche en adoptant treize principes de vie inspirés de cette expérience. Vous découvrirez comment susciter le désir de richesse, élaborer un plan pour parvenir à vos fins et persévérer dans votre détermination. Votre subconscient, votre désir sexuel et votre sixième sens seront mis à contribution. Cette méthode, lorsqu’elle est suivie à la lettre, permet de surmonter tous les obstacles. Le pouvoir de la pensée et des croyances est si fort qu’il peut changer le cours de notre vie !

google_play_download_badge

1. Introduction : nul ne devient riche par hasard

Devenir riche n’est pas le résultat du hasard ou de la chance, mais bien le fruit d’un engagement personnel à mettre en pratique les conseils détaillés par Napoleon Hill dans cet ouvrage. L’auteur présente sa méthode comme unique et infaillible, chacun pouvant donc « apprendre » à devenir riche.

Des centaines d’Américains célèbres ont révélé avoir constitué leur richesse grâce au secret de Andrew Carnegie, auteur du best-seller : Henry Ford, John D Rockfeller, Edwin C. Barnes, Theodore Roosevelt étant les plus connus en France. L’auteur a recueilli leur témoignage pour élaborer la première « philosophie du succès ». Certains comme Henry Ford n’ont pas eu d’autre instruction que celle contenue dans ce livre. Toutes ces grandes fortunes attribuent leur réussite à l’efficacité de la méthode Carnegie décrite par Hill. Ses conseils n’ont jamais conduit quiconque à un échec tandis qu’aucun succès ni aucune fortune ne se sont bâtis sans eux.

Quel est le secret de la méthode Carnegie ? « Toute réussite, toute fortune, débute par une idée ». Voici un encouragement destiné à ceux qui souhaitent faire fortune : « Si vous êtes prêt à recevoir le secret, vous en possédez déjà une moitié » (p. 13). La méthode présentée par l’auteur est universelle, car elle sollicite des ressources que chacun peut trouver en soi, indépendamment de toute instruction. Première étape du parcours d’un futur riche, le rêve. Du rêve naît le désir qui permet, grâce au pouvoir de l’autosuggestion, de réaliser l’impossible. « Tout ce à quoi l’homme pense et croit peut se réaliser ».

Pour avoir « foi » en nos rêves, nous devons nous figurer les objets de désir, les contempler au point de croire que nous les possédons déjà. La suite du parcours n’est que l’exécution « du plan » précis et concret élaboré par le candidat à la fortune. Persévérance et capacité à prendre des décisions sont deux atouts majeurs pour arriver au bout du chemin. Il ne reste qu’à vivre comme si la victoire était acquise !

2. Devenir riche en adoptant 13 principes

La philosophie pratique du succès élaborée par Napoléon Hill tient en 13 principes devant être accomplis dans un ordre précis. Leur simplicité les rend accessibles au plus grand nombre. Ceux qui les appliquent tous parviennent toujours à leur fin. Quels sont ces principes ?

1. Un désir ardent de fortune est une condition incontournable pour devenir riche. 2. La foi en notre capacité de réussite s’obtient en chassant de notre esprit les doutes et pensées négatives.3. Il nous est possible de maîtriser notre subconscient grâce au pouvoir de l'autosuggestion.4. Identifiez les connaissances spécialisées qui vous aideront à atteindre l’objectif fixé. 5. Faites preuve d'imagination. L’imagination est l’atelier de notre esprit qui transforme notre énergie mentale en actions et en richesse.6. Planifiez les actions à mener pour réaliser votre idée.7. Ne tergiversez pas indéfiniment au moment de passer à l’action, sachez prendre des décisions. Mieux vaut se tromper et rectifier que rester sur place. 8. Trouvez en vous les ressources qui vous permettent de surmonter les obstacles et de persévérer dans notre initiative.9. Entourez-vous des meilleures et de mentors qui soutiennent et comprennent votre vision, on ne peut réussir tout seul.10. Maîtriser l’énergie du désir sexuel permet de développer l’enthousiasme, l’imagination, la créativité.11. Entretenez des pensées et paroles positives, elles sont enregistrées dans votre subconscient et ont une influence sur votre réussite.12. Associez-vous avec des personnes intelligentes et positives qui partagent votre but.

L’adoption des 12 premiers principes permet d’acquérir le 13e. Il s’agit du sixième sens qui se traduit par une intuition vous alertant sur des dangers et opportunités.

3. La capacité à agir sur soi : clé de la fortune

Pour réussir, notre pire ennemi, ce sont les pensées négatives générées par nos peurs intimes. Elles s’épanouissent dans notre subconscient, véritable maître de notre vie. Nous pouvons agir en vue de le contrôler et de nous libérer de son emprise néfaste. Cette transformation s’obtient au prix d’efforts quotidiens pour imprimer d’autres idées, pour agir sur notre subconscient, des idées positives, le désir de richesse par exemple. Les meilleurs remèdes sont la répétition, la méditation et l’association des émotions aux pensées. Une fois rempli de nos désirs et d’idées positives, le subconscient se met au travail. Il formule des intuitions qui s’expriment tel un sixième sens et qu’il nous revient de saisir et d’utiliser pour atteindre l’objectif.

Un examen de conscience aiguisé vous fera avancer à grands pas vers la richesse.

Avant toute action, nous devons comprendre ce qui nous freine habituellement dans l’accomplissement de nos projets. Premier domaine d’exploration, notre manière de travailler. Une liste de questions données par Napoléon Hill permet un examen personnel sur ce point : « Mes opinions et mes décisions ont-elles été basées sur l’intuition ou sur la réflexion et l’étude approfondies ? Ai-je pris l’habitude d’établir un budget pour tout : mon temps, mes dépenses, mon revenu, et m’y suis-je conformé ? » (p. 104)

Hill établit une liste de prétextes dont nous usons habituellement pour ne rien entreprendre. Identifier les nôtres permet de les contrer. Nos peurs sont passées au crible : quels indices permettent de les identifier ? Quels sont leurs symptômes ? Comment s’en protéger ? Des actions ciblées permettent d’en venir à bout pour aller de l’avant. L’étude approfondie des nombreuses success stories permet à l’auteur d’établir un grand nombre de check-lists précises et concrètes utiles dans tout projet de développement personnel.

Pour acquérir la discipline de vie qui mène au succès, une parfaite maîtrise de soi est indispensable. En effet, comment posséder la richesse lorsqu’on ne se possède pas soi-même ? Se posséder, c’est être capable de réaliser des efforts quotidiens, parfois contre nature, sans qu’aucune contrainte extérieure nous y force. La seule motivation vient de l’intérieur et naît du désir de richesse.

4. Nous portons en nous des sources d’énergie puissantes

Le désir sexuel est l'un des désirs humains les plus forts. Chacun porte en lui la forte énergie produite par ce désir. Canalisée et orientée vers votre faculté imagination créatrice, elle peut changer votre vie. L’auteur prend pour exemple les commerciaux. Ceux dont l’énergie sexuelle est la plus forte obtiennent de meilleurs résultats.

Au lieu d’orienter cette énergie uniquement vers l’assouvissement des désirs sexuels, nous pouvons l’utiliser pour charmer et attirer les personnes qui peuvent nous aider à atteindre notre objectif de richesse avec une grande capacité de conviction. « Les jeunes gens ont tendance à gaspiller leur énergie en permettant trop souvent à leur émotion sexuelle de s’exprimer physiquement », regrette Hill. Raison pour laquelle le succès apparaît rarement avant 40 ans. « La plupart des êtres humains n’ont jamais appris que l’énergie sexuelle peut servir à des fins créatrices » (p. 153). Lorsqu’ils en font l’expérience, cela leur ouvre la voie au succès.

Croire en l’existence de son sixième sens est nécessaire pour atteindre la richesse. Cette étape est le sommet du chemin. S’il est impossible d'expliquer comment fonctionne le sixième sens, on peut l’acquérir en adoptant les conseils proposés par Hill. Seule l’expérience nous fait prendre conscience de sa portée. Ceux qui réussissent sont guidés par « une voix intérieure ». Cette voix les porte toujours vers la réussite.

Notre cerveau est l’autre grand allié de la réussite. Hill estime qu’il fonctionne tel un poste de radio qui capte et émet des ondes. Ces ondes sont des pensées. Elles nous permettent de communiquer avec notre entourage sans émettre de bruits de parole. Les ondes positives et négatives sont transmises et génèrent des influences. Une personne aux pensées positives influencera votre propre état d’esprit. D’où l’importance de bien s’entourer. Les émotions augmentent la capacité de transmission des pensées. Lorsque deux personnes désirent avec émotion un même but, ils s’attirent mutuellement et leur énergie est décuplée pour affronter les moments difficiles, dépasser les obstacles, parfois les échecs et persévérer dans la voie du succès.

La culture générale ou tout autre savoir est de peu d'utilité pour gagner de l’argent, car les écoles n’enseignent pas la manière d’utiliser les connaissances. Seule la spécialisation est gage de succès. La spécialisation est une connaissance exhaustive sur un sujet pointu et utilisée dans un but spécifique. Selon l’auteur, ce mode d’apprentissage est d’autant plus efficace qu’il a été acquis via un cursus par correspondance, en cours du soir ou en atelier. Mais, la connaissance ne devient « un pouvoir » que lorsqu’elle est appliquée à un but précis. L’auteur constate que les gens riches ont passé peu de temps dans les salles de classe du système éducatif traditionnel. Ils ont en revanche beaucoup d'expérience !

À titre d’exemple, Thomas Edison n'a suivi l'école que trois mois. Pourtant, en se spécialisant, en s'organisant, en réseautant, son esprit est devenu puissant.

5. Nous avons besoin des autres pour réussir

Pour réussir, nous devons donc nous entourer des personnes qui partagent notre quête. Nous pouvons favoriser ce contexte en choisissant telle ou telle entreprise. Une équipe de travail stimulante, positive, empathique sera un atout de taille. S’entourer de paresseux, de dépressifs, de pessimistes, de jaloux aura tendance à vous éloigner du succès. Vous risquez de les imiter par osmose et de renoncer à vos désirs.

L’intelligence collective, produite par un « cerveau collectif » est une autre clé du succès. Il s’agit de la synthèse entre intelligence et expérience d’un groupe de personnes dont le seul point commun est d’atteindre leurs objectifs. Ils se réunissent régulièrement, relever des défis et résolvent des problèmes ensemble. Andrew Carnegie, l'industriel ayant encouragé Hill écrire ce manuel de philosophie du succès, avait son propre groupe de « génies ». Henry Ford réunissait régulièrement Thomas Edison, Harvey Firestone et autres esprits brillants.

Derrière le succès de chaque homme se trouve une femme. « Le désir de plaire constitue la plus grande motivation. Avant l’aube de la civilisation, le chasseur qui désirait plaire à une femme tâchait de se distinguer en rapportant plus de gibier que les autres. La nature de l’homme n’a pas changé à cet égard. Le “chasseur” d’aujourd’hui ne rapporte pas chez lui des dépouilles d’animaux sauvages, mais il manifeste son désir d’être agréable à sa femme en lui offrant de beaux vêtements, une voiture, de l’argent. » (p. 161) Si l’unique but avoué présenté par l’auteur est celui de la richesse, le motif inconscient serait autre…

L'imagination est un autre grand acteur de la réussite, il en existe deux types. Le premier, l'imagination synthétique, crée de nouveaux concepts sur la base d’idées existantes. L'imagination créative permet de créer à partir de rien. La rencontre entre les deux est la condition de la réussite. Elle se fait notamment au travers de rencontres et de collaborations fructueuses entre des personnes aux profils complémentaires. « L’histoire de presque toutes les grosses fortunes a commencé le jour où un créateur d’idées et un vendeur d’idées se sont rencontrés et ont travaillé de concert. Carnegie s’entourait d’hommes chargés d’accomplir ce qui lui échappait, d’hommes qui forgeaient des idées, les réalisaient, échafaudent ainsi sa fortune et celle de ses collaborateurs. » (p. 81)

6. Conclusion

Réfléchissez et devenez riche publié en 1937 s'est vendu à plus de 70 millions d'exemplaires à ce jour.

Pour élaborer son œuvre, Hill a passé une grande partie de sa vie à étudier les habitudes de vie des grandes fortunes américaines. Il fonde l’autorité de ses affirmations sur leur expérience et n’hésite pas à présenter sa méthode comme infaillible. Un homme en qui brûle un désir ardent de richesse peut posséder ce qu’il veut à condition de respecter les principes énoncés par l’auteur.

Réfléchissez et devenez riche a lancé deux types de littérature : les livres de développement personnel et de motivation, et les méthodes pour devenir riche. Malgré la multiplication des ouvrages dans ces domaines, il demeure la référence du genre.

7. Zone critique

La vie de Napoleon Hill semble très éloignée du portrait qu’il dresse de lui.

Il aurait émis des chèques sans provision, créé de faux organismes de bienfaisance pour empocher de l’argent, abandonné ses 5 femmes… et aurait écrit son best-seller en pleine dépression. De telles révélations cassent le mythe, mais n'entachent en rien le succès de l’œuvre. La méthode de Hill n’admet pas le doute. L’auteur présente ses conseils comme l’unique route à suivre pour atteindre la richesse. Nous savons tous qu’il en existe d’autres, plus ou moins méritoires : la chance aux jeux, l’héritage, les placements financiers…

Il confère à ses propos l’autorité des vérités scientifiques qu’elles n’ont pas. Citons à titre d’exemple le pouvoir absolu du sujet sur son subconscient, l’accès à « la foi » par un acte de volonté et la répétition comme voie de l’auto persuasion.

La richesse matérielle, faite d’argent sonnant et trébuchant, est présentée comme une fin en soi. Elle est présentée comme la quête ultime de tout homme, l’unique voie d’accès au bonheur, la formalisation de toute réussite personnelle. Est-ce réellement le cas ? Une petite voix intérieure vous répondra peut-être que « l’argent ne fait pas le bonheur…

8. Pour aller plus loin

– Stephen Covey, Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, Paris, J’ai Lu, coll. “Bien-être”, 2012. – Olivier Seban, Tout le monde mérite d’être riche, Paris, Maxima Laurent du Mesnil, 2011. – Napoleon Hill, Plus malin que le diable, Paris, Aska Éditions, 2013.

© 2020, Dygest